A l’ouest du soleil

Déborde du jour

Au matin le poème

L’oiseau dans la cour

Récite son thème

De la pluie danse

Le long des fenêtres

Des trainées immenses

Rejoignant les rives de l’être

Au contour des corps

Une île de lumière

Liant son sort

A la main coutumière

Habille du regard

La muse du poète

Le ciel est un phare

Au carrefour des tempêtes.

MioModus.

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour A l’ouest du soleil

  1. Bonjour Mio,
    Au carrefour des tempêtes, les éléments ont tournoyé
    autour d’une muse alanguie dans la lumière,
    ce matin tout est calme , glisse une perle sur sa main .
    Bien à toi .

  2. Laudith dit :

    Je regarderai différemment à l’ouest du soleil où s’y trouvent de bien beaux mots.

    Belle fin de journée Miomodus, c’est chaque fois pour moi, un plaisir immense que celui de lire ta prose.

  3. Gérard dit :

    Ta photo me fait penser à un visage asiatique aux yeux bridés

  4. Sedna dit :

    Et vous, vous êtes le phare de ce site où les mots encensent le ciel. Beaucoup de plaisir à vous lire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s