Dans le nu du temps

Au dehors

respirer l’air

des plaines

Passer la dune

et retrouver

l’océan

Prendre le large

au voile du matin

Voir la terre

s’éloigner

pour mieux la retrouver

Vivre à la cime

des nuages

le temps du voyage

Naviguer à l’incertain

où la beauté

n’a pas de fin.

Faire de son corps

un élément du décor

Oublier sa chair

et mélanger

ses atomes

au clair atmosphère.

MioModus.

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Dans le nu du temps

  1. Bonjour Mio,
    être diaphane , se confondre dans l’impalpable nuage
    et flôtter sur la vigie , pour la découvrir toute entière
    déboussolé, volutes ébauchées , extase sur le pont .
    Bien à toi

  2. Laudith dit :

    J’aime prendre le large sous les vagues de tes mots MioModus.

    Que cette journée te soit douce.

  3. Sedna dit :

    Ah vous partez déja.. Alors que la main du vent écrive pour vous sur la voie lactée et j’irai vous lire dans les nuées.

  4. jullia dit :

    C’est trés beau ces poèmes marins..et sur la campagne, çà ne t’inspire pas?
    Amitiés de mes collines varoises.

  5. Annick dit :

    je m’en vais suivre tes mots,
    demain, je pars vers le large de Concarneau,
    un bol d’air, des vues, voler les nuages,
    viderla tête, se cueillir encore des tendresses,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s