Chambre sous les toits

Rive de ciel au nu du temps
L’écorce des villes
Vibrations souterraines
Effondrement de l’instant

Quand le fou tend l’oreille
L’énigme des absents
Ondule cette merveille
Sur l’horloge des milles vents

Ma muse se dévoile
Son corps est mon encre
Sur l’écluse du firmament
Un passage secret vers un autre océan

Son univers porte le noir
Quand la blancheur de son âme
Absorbe l’éclat de sa lumière
À l’étoile lointaine qui s’enflamme

Comme un linceul invisible
Au tourbillon des galaxies
Le ciel s’écaille sous les perles de pluie
Et se déploie comme l’aile d’un papillon

Innombrables fragments perdus
Noyés quelque part en elle
Béton des forêts à l’écorce des villes
Pour le souffle d’une éternelle poésie

MioModus – Manache Poetry (Vertige de l’oiseau – ici)

Vous venez de lire un texte écrit dans l’urgence en collaboration avec Manache Poetry que je vous invite à découvrir (en cliquant sur ici) : une écriture fabuleuse qui donne le vertige !

Merci de vous être arrêté pour nous lire. A l’âme des mots !

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Chambre sous les toits

  1. 🙂 Bon Soir
    L’urgence n’étant pas mon habitude, moi qui suis au plaisir de mon jardin dans la contemplation… merci de m’avoir permis cet improvisation, ce charmant moment à la croisée de nos mots
    et je reste
    attentif à vos publications
    … à bientôt sur les sentiers de la rencontre et du partage, ami poète

    • MioModus dit :

      Bonsoir,

      Merci à vous ! Cette improvisation est une belle page apposée à l’existant. Vous vous êtes admirablement sorti de cette urgence !
      Les sentiers de la rencontre et du partage sont les plus beaux et nous ne finirons jamais de les emprunter.
      Je reste également et naturellement attentif à vos écrits.
      Ami poète, je vous souhaite de bons soirs et de beaux matins.
      A l’âme des mots !

  2. Ping : Chambre Sous les Toits | Vertige de l'Oiseau

  3. monique dit :

    Belle improvisation en partage, une poésie qui s’offre comme un livre d’images qui s’ouvre à chaque mot, à chaque ligne au fil du texte, un plaisir à vous lire. Merci

  4. charef dit :

    A deux vous avez su saisir le moment propice pour abriter vos mots dans cette chambre sous les toits et libérer votre foi libres d’échanger. BRAVO pour cette prestation de qualité en duo…
    Charef

  5. Sedna dit :

    Bravo pour cette écriture à quatre mains.. Je reconnais votre « patte », Mio. ».béton des forêts à l’écorce des villes »: très belle expression

  6. tmezpoetry dit :

    Love this. It touched me deeply.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s