Les petits cailloux

Un rêve s’élève sur le toit des vies. Une ombre plane à côté de celui-ci – rien ne rétrécit entre soleil et pluie.

Au bout de la ville, une citadelle où l’étrange se mêle à l’incompris – rien ne vit au vent d’ici.

Sur les murs des ruelles ruissellent des messages laissés par les anges – tout se décode à même l’esprit.

Dans chaque fleur, un texte caché peut être un poème enflammé – tout rime avec le verbe aimer.

Dans l’air plane comme une odeur d’embrun et de mer agitée – tout phare guide le marin égaré.

MioModus.

A propos MioModus

Je m’exprime par une écriture épurée avec des mots qui frappent au cœur du temps, au cœur de tout. Je vis à Paris dans un quartier familial et j’ai la chance de pouvoir m’éloigner de la capitale de temps en temps pour me ressourcer en Picardie qui est devenue une terre d’accueil. Mes mots peuvent ainsi sortir des lignes du temps et me sont soufflés par les arbres et par la beauté de la nature. La poésie me rapproche de l’essentiel : les rives de l’âme !
Cet article a été publié dans art, books, Photo, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les petits cailloux

  1. Sedna dit :

    J’aime beaucoup vos petits cailloux, aux senteurs magiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s