Voilà l’été

En mot de nuit, j’ai passé ta porte

Je suis au devant des rêves

Sur l’inclinaison des sens

Gravir les sommets

A tout jamais

Un air pur

Le vent mon ami

Fait danser les feuilles du noyer

Une musique tzigane

Réveille cette guitare fatiguée

Pointe doucement l’été

D’une vie enlacée

A nulle autre pareille.

MioModus.

A propos MioModus

Je m’exprime par une écriture épurée avec des mots qui frappent au cœur du temps, au cœur de tout. Je vis à Paris dans un quartier familial et j’ai la chance de pouvoir m’éloigner de la capitale de temps en temps pour me ressourcer en Picardie qui est devenue une terre d’accueil. Mes mots peuvent ainsi sortir des lignes du temps et me sont soufflés par les arbres et par la beauté de la nature. La poésie me rapproche de l’essentiel : les rives de l’âme !
Cet article a été publié dans art, books, Photo, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Voilà l’été

  1. Sedna dit :

    L’été s’annonce dans le vent de vos mots toujours si élégants

Répondre à Sedna Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s