La cadence du souffle

D’un pas poétique

Entrer dans le débordant

Chasser le cynique

Adouber le néant

D’une lettre

Vous ferez l’inconscient

Pour être

Le patient

L’attente, la virgule

L’idée après le vide

Le fracas de la bascule

Ombre avide

D’effacer l’empreinte

De la rime feinte.

MioModus.

A propos MioModus

Je m’exprime par une écriture épurée avec des mots qui frappent au cœur du temps, au cœur de tout. Je vis à Paris dans un quartier familial et j’ai la chance de pouvoir m’éloigner de la capitale de temps en temps pour me ressourcer en Picardie qui est devenue une terre d’accueil. Mes mots peuvent ainsi sortir des lignes du temps et me sont soufflés par les arbres et par la beauté de la nature. La poésie me rapproche de l’essentiel : les rives de l’âme !
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour La cadence du souffle

  1. Bonjour Mio,
    Au bord du précipice et en équilibre ils se tiennent
    oubliant le danger ,ils s’étaient déversés en litanie
    maintenant un peu las , ils trépignent d’impatience
    en petits paquets sur le papier, délités ils font taches .

    Belle journée …

  2. Béa dit :

    D’une rive à l’autre, l’âme vient survoler
    les jolis mots et garder l’empreinte
    Des pas de poésie que l’on veut garder…

    Merci pour ce joli moment…Béa

  3. MioModus dit :

    Quoiqu’il sorte de la plume d’un poète, chaque journée est d’une beauté infinie…
    Bonne journée à tous dans la mer, sur la terre, à chaque endroit où vous guideront vos pas.

  4. lautreje dit :

    « l’idée après le vide » est une très belle idée, instant suspendu où tout peut basculer. Equilibre !

  5. blj73 dit :

    j’aime ta poésie et ton site que je découvre aujourd’hui.. j’aime le rythme, la musique… merci pour ces instants magiques…

  6. Kayané dit :

    Ton âme laisse de belles traces. Compliments ! bisous doux et bonne semaine

  7. jobougon dit :

    L’encre est belle, elle y coule douce, suave ou chavirante, elle tinte aux oreilles, au yeux, au nez des lecteurs abasourdis par leur chant résonnant en nous d’une partie de toi qui éveille la notre. Merci de tes voyages au fil des mots.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s