Dans la direction de ma déréliction

Hymne à la vie, à l’amourScreenshot_2016-01-20-09-04-42
Doux bruit de ta fantaisie
A la porte du jour
Ton corps tend vers l’envie

La lune sera ton guide
Le vent se charge de moi
Loin de nous le vide
Parfum des premiers émois

Il ressurgit d’un lointain passé
S’accrochant à notre peau
Comme le sel de la mer en été
Finissant d’achever le tableau

Au ruissellement des sens
A l’orée des courants
Au bout du bout de l’absence
Dans ce champ clairsemé d’aimants

Tu t’es perdue indéfiniment
Moi je vogue sur le vague à l’âme
Dans la fuite absolue du sentiment
Et je saute de dame en dame.

MioModus.

Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Dans la direction de ma déréliction

  1. jobougon dit :

    Une danse sur l’échiquier du temps, tant que le roi n’est pas échec et mat.
    Et c’est tellement mieux ainsi.
    Ton encre ne tarit pas. C’est donc que l’âme est toujours là.

  2. Après lecture, je me suis fait la réflexion qu’il existe bien quelque part un chemin où toute fleur peut librement s’épanouir et ça, les fleurs le savent : elles poussent toutes tournées vers la lumière du soleil.

    • MioModus dit :

      Les fleurs, les femmes, la vie, à chacun la liberté de s’épanouir ou de s’éblouir à la lumière de l’astre qu’il choisit.
      Cependant, j’aime assez votre réflexion.

      • Margot Roisin dit :

        Il y a le contre exemple végétal du hêtre qui normalement est un arbre d’ombre et d’humidité. Cependant les plus grands d’entre eux sont les seuls à être adapté à vivre exposés à la lumière du soleil. L’ombre n’est pas l’obscurité puisqu’elle n’existe pas sans lumière, elle en est même le fruit.

      • loisobleu dit :

        Bon Jour qui pêche,
        Puisque Margot est ici, ma foi ne pas y venir bouleverserait la nature de la mécanique de l’ombre. La vache qui a plus d’égocentrisme dans l’habitude que de lumière dans la direction pousse trop sur le dominant. Doit en plus être affligée de macronisme. L’hêtre et le nez en, lui il aime les faines, ce qui ne m’empêche pas de préférer les femmes. En tout honneur et sans le dernier must du harcèlement. Merci donc de ta visite et à bientôt.

  3. MioModus dit :

    Margot, soyez la bienvenue ici. Je ne contredirais vos connaissances botaniques qui ont l’air d’être à la pointe des ciels.
    La poésie, l’écriture sont des terres de lumière et de passions.
    Je veille ici à les cultiver l’esprit enchanté.

  4. Edmée dit :

    De dame en dame pour damer le pion aux sentiments…. Oui, pourquoi pas, puisque qu’il est des sentiments qui s’imposent et ne s’invitent guère, il faut bien passer le temps jusque là…

    • MioModus dit :

      Passer le temps et surtout vivre chaque instant comme s’il était le souffle du dernier moment.
      La vie est un jeu, jouer aux dames et avoir les blancs pour parsemer l’instant du parfum de l’inconnu…
      Merci pour votre visite en retour.

  5. Sedna dit :

    Sur l’échiquier des mots, j’aime beaucoup votre voyage entre possibles et senteurs inconnues.

  6. Marie Minoza dit :

    Dans un océan de mots en vagues d’émotions
    Le poète voyage sur l’écume de l’instant
    Saisissant çà et là
    Les embruns de l’amour
    Guettant le vol improbable d’une mouette
    Pour partir vers des paradis
    D’oubli et de liberté!
    ****
    Superbe poème…j’aime beaucoup
    ……

  7. MioModus dit :

    J’aime cette idée du voyage sur l’écume de l’instant.
    Merci Marie.

  8. Dany de tara dit :

    J en ferai presque une aquarelle de tes mots
    Tellement vrais et un hymne à la liberté
    Amitié

  9. Annick dit :

    et je lis et je relis, c’est beau,
    et je relis pour plus comprendre,
    je ne serai jamais certaine de comprendre, de pouvoir lire.
    belle journée puisque le jour neuf a déjà débuté.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s