Les rues oubliées de Coïmbre

Des pas, des traces de toi
Des horloges qui indiquent notre heure
Ici et là
Nous y sommes à présent
Dans ces rues oubliées par les quatre vents

Un silence dans lequel résonnent les étreintes
De ces corps qui se sont aimés dans cette lumière

De ces murs qui ont fait face
De ce banc
Où l’on peut écouter l’océan
En s’enlaçant tendrement
Pour que tout dure pour que tout reste

Rien ne semble plus beau que ce ciel étoilé
Je le regarde à travers la sphère de tes yeux

Bleu de nuit
Âmes liées
Dans les rues oubliées
D’un village enchanté
Où plus rien ne me fera déserter !

MioModus.

A propos MioModus

Je m’exprime par une écriture épurée avec des mots qui frappent au cœur du temps, au cœur de tout. Je vis à Paris dans un quartier familial et j’ai la chance de pouvoir m’éloigner de la capitale de temps en temps pour me ressourcer en Picardie qui est devenue une terre d’accueil. Mes mots peuvent ainsi sortir des lignes du temps et me sont soufflés par les arbres et par la beauté de la nature. La poésie me rapproche de l’essentiel : les rives de l’âme !
Cet article a été publié dans art, books, Photo, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les rues oubliées de Coïmbre

  1. Annick dit :

    C est vraiment tres joli…

    Quoi de plus beau vraiment
    Que des âmes amoureuses

  2. Sedna dit :

    belle promenade sensuelle et nostalgique…

Répondre à Annick Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s